Un DALAI-LAMA rebelle - 1683-1706

Publié le

L'abeille turquoise 
  Tsangyang Gyatso, Sixième Dalaï Lama (XVIlle siècle)

Le début du texte traduit en français  "L'abeille turquoise'




"Des hautes montagnes de l'est
La lune neuve s’est levée
De cette femme pas encore femme
Le visage me hante"
(1/ première strophe sur 65)

 

Extrait d'un site  consacré au poème d'amour :

"Etrange, percutant, révolutionnaire, Tsangyang Gyatso, Sixième Dalaï Lama (XVIlle siècle) a quitté sa robe de moine, ses privilèges, sa sécurité pour vivre parmi le peuple, comme un laïc.

Adulé encore aujourd'hui, à contre-courant de son époque il a disparu lors d'un enlèvement. Personne ne peut dire, ce qu'il est devenu. Il est le seul Dalaï Lama dont les cendres ne sont pas conservées au palais du Potala. Il a écrit ces chants où les femmes et la nature nourrissent sa musique et sa poésie et où s'enchevêtrent l'urgence, la retenue, la jalousie, la tendresse, la mélancolie, l'humour, l'amertume, la confusion, l'aventure. Un texte digne des fin'amors (troubadours) d'Occitanie.

Après le livre et la pièce de théatre, un disque vient de paraitre avec la lecture en trois langues (tibétain, français et allemand) d'un des textes les plus importants de la culture tibétaine, toujours interdit en Chine."

( source : lien )




Extrait d' un entretien avec le réalisateur et scénariste du superbe  film  (" Samsara ") premier long-métrage à avoir été tourné intégralement au Ladakh, l'une des régions les plus reculées de l'Inde, également connu comme "le dernier paradis perdu " à une altitude moyenne de cinq mille mètres


Le réalisateur Pan Nalin répond à cette question:
Les paroles de la chanson "Bumblebee" ont été écrites par le sixième Dalaï Lama. Pourquoi ce choix ? 


"Toutes les nouvelles générations de moines ont laissé tomber le sixième Dalaï Lama (1683-1706), parce qu'il a voulu intégrer les notions d'expérience et de désir. Or cette chanson parle de l'amour pour une femme dont il a essayé de chasser l'image de son esprit. Il s'agit d'une complainte : il était en train de méditer et disait que son corps et son esprit étaient coupés en deux. Le sixième Dalaï Lama a écrit beaucoup de poésies et de textes. Nombreux sont les moines qui continuent à s'inspirer de son enseignement dans leur existence quotidienne.

Dans mon film, on perçoit que la pensée du sixième Dalaï Lama était déjà en avance sur son temps. Il possédait une sorte d'intuition, il savait que la vie deviendrait impossible pour les moines dans le nouveau monde.

Les progrès des moyens de communication allaient entraîner toutes sortes de tentations inconnues à l'époque. Or, ce qui m'intéressait, c'était ses propos sur la véritable différence entre la spiritualité et la  religion. Sous prétexte de défendre un cérémonial, on passe à côté de la compassion, de l'amour et de la compréhension de l'être humain.



Film Pan Nalin: "Samsara" (lien musique du film)

Musique MAGNIFIQUE de Cyril Morin (audio du film) : http://www.cyrilmorin.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article